Mon premier Me Made May !

Pour beaucoup d’entre vous, le Me Made May est un concept totalement nouveau et un peu déroutant mais au fond c’est tout simple.

Créé par Zoe Edwards en 2010, elle voulait se tester et voir jusqu’où elle pouvait tenir en ne mettant que des vêtements cousus mains (hors sous-vêtements, chaussettes et chaussures). Elle a ensuite posté son challenge sur son blog mais en laissant chaque personne qui voulait y participer libre de choisir leurs propres termes pour ce challenge.

Pour certains c’était un vêtement cousu par semaine, d’autres un total look maison, jusqu’aux accessoires.

Ne cousant mes vêtements que depuis 3 ans, je ne me sentais pas capable les années précédentes de participer à ce challenge. Mais cette année, j’ai bien voulu tester le concept et j’ai même réussi à faire participer quelques copines sur Facebook et Instagram.

C’était vraiment cool de voir d’anciennes cousettes des copines et même des nouvelles. J’ai même rencontré de superbes nanas sur Instagram grâce au #memademay2020, #memademayplus2020 et le #mmmayplus2020.

Cependant, avec le confinement, c’était pas facile de se lever le matin et de sortir de l’uniforme de ce long mois, c’est-à-dire, le PYJAMA :D.

Avec les copines de FB, je postais tous les jours des petites illustrations de femmes de grandes tailles et cela les a tellement plu que l’on va repartir sur d’autres Me Made sur l’année, et je trouve l’idée géniale.

Bon assez de blabla et je vous montre quelques un de mes MMM 2020.

  • Veste Rhett, Seamwork ; velours côtelé de Tissus de Reve
  • Robe Laundry Day Tee, Love notions ; jersey de coton de Couturette
  • Pantalon Papao, Ready to sew ; coton de Toto Bordeaux
  • Pantalon Papao
  • Blouse Sorbetto, Seamwork ; tissu du marché aux tissus à l’Île Maurice
  • Blouse Agathe, Atelier Maelstrom ; cotonnade de Toto
  • Masque (modèle de Mimi G Style), coton d’Alex Tissus, Bordeaux
  • Pantalon Papao no 2, coton de Toto
  • Blouse Rhapsody, Love notions ; viscose de Couturette
  • Blouse Madame Yoko, Atelier Schnittrief ; Tencel -Couturette
  • Blouse Norma, Fibremood ; voile de coton – Tissus de Reve
  • Robe Aïda et tissus microfibre, Couturette
  • Robe Justine, Ready to sew ; Crêpe – Couturette
  • T-shirt Laundry Day Tee, Love notions ; jersey – Couturette

Voilà, voilà ! Je n’ai pas 31 photos car y’a eu des jours de doublons et des jours sans MMM car n’oublions pas que ce n’est pas une obligation, ni une compétition (quoi que ça pourrait l’être mais avec moi-même ;p )

J’ai quand même bien aimé faire ce challenge et je pense vraiment le refaire pour la session 12 du Me Made May et en espérant que les circonstances ne seront pas les mêmes que cette année.

Je vous dis à très vite !

Kryzalid3

… Oser c’est avoir !

« Voir c’est savoir ; vouloir c’est pouvoir ; oser c’est avoir ! » Cette citation d’Alfred de Musset résume très bien ma nouvelle cousette.

Avant de commencer à coudre, je portais énormément de vêtements noir, gris ou bleu.. les couleurs basiques de la fille qui ne s’assumait pas.

Aujourd’hui, j’ose les couleurs, je bave sur les tissus colorés, fleuris mais mes vêtements restent souvent sobres… pas trop court, un joli décolleté mais pas trop non plus.

Mais avec le temps, les rencontres d’autres couturières et surtout les réseaux sociaux tel qu’Instagram m’ont fait réalisé que l’on pouvait être grande taille et s’habiller avec ce qu’on veut, quand on veut !

Un compte qui m’inspire beaucoup en ce moment c’est celui d’Aaronica Cole, plus connue comme Needleandthebelle. J’adore son style et surtout comment elle ose mettre ce qu’elle veut !

Une des photos que j’aime tout particulièrement sur son Instagram c’est ce dernier :

https://www.instagram.com/p/B5I5wNlA1Vd/?utm_source=ig_web_copy_link

Puis je me suis demandée : qu’est-ce qui m’empêche de m’habiller comme ça ? De mettre un crop top ? Absolument RIEN !! Car si je veux porter quelque chose qui me plaît, tant que ça me plaît à moi, c’est tout ce qui compte.

Le patron du haut d’Aaronica (le Swanky top de Petite Stitchery et gratuit en plus !! ) et 19 feuilles A4 plus tard, j’avais moi aussi la base pour faire mon crop top.

J’ai raccourci le haut à 30 cm au dessus de l’emmanchure et choisi la version la plus échancrée au niveau des « manches ».

Pour le tissu, c’est un reste d’un punta di roma acheté 1€50 le mètre sur driessenstoffen pour me faire la main sur le jersey. Pour ceux qui me suivent sur les reseaux sociaux, c’est le meme tissu qu’un de mes Laundry day tee 🙂

En plus d’être très agréable à porter, ce petit haut est facile à coudre.

A très bientôt pour une nouvelle aventure !

J comme Justine

Comme beaucoup d’entre vous, je suis enfermée chez moi depuis lundi dernier. Comme chéri travaille et pas moi, j’ai le temps de finir tranquillement toutes mes cousettes.

Aujourd’hui j’ai pris le temps de prendre les photos de Justine, la jupe gratuite de Ready to sew, disponible jusqu’à la taille 52.

Jupe ultra facile à coudre, le plus compliquée étant de faire les boutonnières, pour vous dire ! Entre imprimer le patron, couper le tissu, préparer les pièces thermocollées et coudre le tout, j’ai pris 3 heures.

J’ai choisi l’option sans poches car le tissu que j’ai utilisé, un double crêpe rouge pétant de Couturette, est ultra fluide et léger, ce qui fait que les poches auraient déformées la forme de la jupe. Les petits boutons viennent de Toto, comme toujours pour la mercerie.

J’ai tellement aimé coudre cette jupe que je pense la refaire dans un tissu plus épais, un wax ou un gabardine.

Je vous dis à bientôt 🙂